Le Leadership basé sur l’intention

« Si on divise le monde entre leaders et followers il ne faut pas s’étonner que certains soient plus responsabilisés et engagés que d’autres »

Le Leadership basé sur l’intention issu de l’expérience et des travaux de David Marquet est une approche pratique de développement du leadership pour chaque membre d’une équipe, favorisant la subsidiarité, la responsabilisation et l’autonomie, sans aucune concession aux exigences de contrôle et d’efficacité opérationnelle.

Cette approche remet en question le modèle hiérarchique « leader-followers » en fournissant méthodes et outils pratiques basés notamment sur le langage et les comportements afin d’élargir la prise de décision, favoriser l’engagement, et développer des leaders de fait à tout niveau de l’organisation – tout en préservant la dimension de contrôle (sur les décisions et les actions) sans compromis sur l’excellence opérationnelle.

Elle est particulièrement adaptée à notre monde marqué par la complexité et la transformation permanente où l’efficacité ne passe plus par une exécution aveugle et hyper standardisée comme au temps industriel du travail physique qui a engendré l’organisation scientifique du travail de Taylor et Fayol (postulat de l’homme comme risque de déviation et de non qualité), mais par la mobilisation de tous les cerveaux disponibles de manière responsable, autonome et donc engagée pour la plus grande efficacité collective (postulat de l’homme comme vecteur de créativité, d’adaptation et de richesse), et ainsi permettre à toute équipe ou organisation de devenir la meilleure version possible d’elle-même.

Cette approche repose sur quelques grands principes : afin d’atteindre l’excellence, et non juste se contenter d’éviter les erreurs, il est nécessaire que chacun se sente libre et légitime d’élaborer sa propre réflexion. Pour ce faire, cette approche consiste à agir sur l’environnement professionnel, en favorisant l’estime de soi et l’engagement des collaborateurs, dans une boucle vertueuse. Chacun est alors reconnu leader, à son niveau, avec les responsabilités que cela implique, mais aussi la reconnaissance des limites du contrôle qu’il exerce.

Ainsi,

  • au niveau individuel, chacun est invité à s’exprimer en termes d’intentions (et non d’instructions)
  • au niveau collectif, l’autorité est confiée à celui qui détient l’information (et non l’information apportée à l’autorité).

Le contrôle ainsi réparti au sein de l’organisation va de pair avec une responsabilisation accrue de chacun, passant par une bonne compréhension des valeurs et des missions de l’organisation. Ceci nécessite également que soient renforcées, de pair, la compétence technique de chacun et la clarté organisationnelle.

 

Les 6 principes du Leadership basé sur l’intention (LBI)

  1. L’objectif est d’atteindre l’excellence et non d’éviter les erreurs
  2. Afin d’atteindre l’excellence, il est nécessaire que les individus soient investis mentalement et intellectuellement
  3. Pour qu’ils le soient, il faut des leaders qui donnent le contrôle, et non qui le monopolisent
    • au niveau individuel, les leaders entraînent les individus vers le haut de l’échelle du leadership en échangeant des intentions, pas en donnant des instructions
    • au niveau de l’organisation, les leaders distribuent l’autorité de décision vers le niveau où se trouve l’information, et pas l’information vers l’autorité
  4. Deux prérequis sont indispensables pour le succès d’une telle délégation du contrôle : la compétence technique et la clarté organisationnelle
  5. Les leaders agissent sur l’environnement, pas sur les individus
  6. Dans tous les cas, le LBI privilégie des actions pragmatiques – qui créeront de nouvelles habitudes mentales et donc de nouveaux comportements, plutôt que de théoriser de nouveaux modes d’actions

Contactez-nous pour échanger sur comment le leadership basé sur l’intention peut s’appliquer à vos propres enjeux



RELATED POSTS