La puissance de l’intention 1/6 – Implication personnelle et appropriation

L’approche du « Leadership basé sur l’intention » de All Leaders Initiative repose sur la puissance de « l’intention ».
Cette notion permet d’encapsuler deux dimensions essentielles à l’action de toute organisation : le but (quel est notre dessein, notre objectif ? ) et l’utilité (est-ce-que nos actions, comportements et attitudes favorisent l’atteinte de ce but ? ).
Dans cette série de six courts articles, nous précisons la notion d’intention, quels sont ses attributs particuliers, avant de conclure en forme de rappel sur les conditions de pleine expression de sa puissance.

Implication personnelle / Appropriation

Commençons en guise de repères linguistiques par la définition et l’étymologie du mot intention.
Chez Larousse, il s’agit d’une « Disposition d’esprit par laquelle on se propose délibérément un but ; ce but lui-même ».
Antérieurement, le Littré évoquait l’« Action de tendre l’esprit, et, par suite, mouvement de l’âme par lequel on tend à quelque fin ». Et de préciser en origines étymologiques : « Provenç. entencio, entensio ; espagn. intencion ; ital. intenzione ; du lat. intentionem, action de tendre, tension, application, volonté, d’intensum, supin d’intendere, être attentif, vouloir ».

En somme, l’intention implique un choix, une volonté, ainsi qu’une tension, un mouvement, une dynamique.

Ceci nous conduit au premier attribut essentiel de la notion d’intention : une dimension d’implication personnelle vis-à-vis de l’intention même qui est en jeu (le « mouvement de l’âme par lequel on tend à quelque fin » du Littré est à cet égard aussi explicite que poétique…). Cette implication intervient dans l’initiation de l’intention, la « possession » qu’on en a par sa détermination. Ici, on doit entendre « détermination » dans les deux sens du terme : déterminer l’intention (la définir) mais aussi être déterminé, résolu à son propos.
Un deuxième aspect mental et psychologique de l’intention lié à l’implication est l’appropriation. Appropriation que j’effectue de l’intention globale, à la fois vision, mission et cadre de l’action collective. Si cette intention globale m’est apportée (proposée ou ordonnée…), elle acquiert sa dynamique dès lors que je me l’approprie pour orienter mes propres choix et leurs effets.

Cette dimension d’appropriation de l’intention globale invite et incite chacun à penser de manière responsable, autrement dit comme un leader…

 

Dans le prochain épisode, nous évoquons le deuxième attribut clé de l’intention : le fait d’être « orientée action »… Lire ici